Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

La purification / Est-ce que la femme perd ses ablutions lorsqu’elle lave son enfant?

Est-ce que la femme perd ses ablutions lorsqu’elle lave son enfant?

date de publication : 2014-03-22 | Vues : 2827
- Aa +

Est-ce que la femme perd ses ablutions lorsqu’elle lave son enfant?

  هل ينتقض وضوء المرأة عند غسل طفلها؟

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

En réponse à ta question nous disons avec l’aide d’Allah :

Ceci n’a aucune incidence sur la purification rituelle (ablutions), la purification reste valide malgré ce contact avec son enfant. Le fait qu’elle puisse toucher une impureté (urine ou excréments) en le lavant n’annule pas non plus ses ablutions, ni le fait qu’elle puisse toucher les parties intimes de l’enfant ; car si cela avait été un acte annulatif des ablutions, le Prophète (r) nous l’aurait enseigné. Quant à ce qui nous est rapporté du Prophète (r) concernant le fait de toucher le sexe masculin :

« Que celui qui touche son sexe refasse ses ablutions. »[1]

Ceci concerne le fait de toucher son sexe avec désir, dans ce cas, refaire ses ablutions est conseillé d’après le plus juste des deux avis des savants qui existent sur la question.

Il existe un hadith rapporté par Talaq Ibn cAlî, selon lequel on interrogea le Prophète (r) concernant l’homme qui touche son sexe, il répondit alors :

« En réalité ce n’est rien d’autre qu’une partie de son corps. »[2]

C’est-à-dire, que si le contact de la personne avec ses parties intimes, ou avec celles d’une autre personne se produit sans désir, ce n’est qu’une partie de son corps. Le but du contact n’est pas le désir ou ce quelque chose de semblable -tout comme cela est stipulé dans la question, où la femme touche son enfant, garçon ou fille, au moment de le laver- il n’y a pas d’interdit lié au désir, au final cela n’annule pas les ablutions et il n’est pas recommandé de les refaire pour cette raison. Et que la question porte sur le jugement concernant le fait de toucher les impuretés, si cela annule les ablutions : la réponse est non ; ou qu’elle porte sur le fait de toucher les parties intimes de l’enfant : la réponse est non, ceci n’annule pas les ablutions.


[1]SunanAbî Dâwud n° 18, Musnad Ahmad n° 7076, Sahîh Ibn Hibbân n° 1116, Al-Mustadrak n° 474, Al-Mucjam Al-Kabîr n° 3831.

[2]MusnadAhmad (4/22) (16329), Sahîh Ibn Hibbân n° 1120, Sunan An-Nasâ’î n° 165 authentifié par Cheikh Al-Albânî.

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer